Maurice Castaing

Instituteur à Trie-sur-Baïze (Hautes-Pyrénées), entre à l’armée en 1941 et devient sergent-chef en 1942. Reçu au concours de l’École de l’air après la guerre, et au brevet militaire en 1948 pour la conduite des véhicules militaires il obtient sa licence en droit en 1959.
Il reçoit la légion d’honneur en 1966 et, à sa retraite en 1972, le grade de colonel.
En 1981-82, il est chargé par la ville de Limoges et le comité de coordination du musée de la Résistance de rassembler des documents, de réaliser des cartes et d’y répertorier notamment les terrains d'aviations allemands en France.
Retiré à Saint-Sylvestre, au nord de Limoges, très attaché à la mémoire des combattants, il est nommé Président du Souvenir Français, finance la remise en état, à Laurière, du buste du général Thoumas (1820-1893) et s’occupe du bon entretien des tombes et stèles d'aviateurs et de soldats.
Remettre à sa juste place le Maquis de Grammont dans la Résistance limousine lui tenait à cœur. Il est décédé en 2009.

Il n'y a pas encore de livre pour cet auteur