Les routes bleues, périples d’une couleur de la Chine à la Méditerranée

Les routes bleues, périples d’une couleur de la Chine à la Méditerranée

Auteur(s) : Étienne Blondeau

Catégorie(s) : Histoire, Art, Beau livre

Édition : Les Ardents Éditeurs

Date de publication : 01/06/2014

ISBN : 978-2-917032-54-1

Prix : 26€

Résumé

La couleur bleue est marquée du sceau de l’Orient.
Alors que le Proche-Orient et la Chine la tenaient en haute considération depuis des temps reculés, l’Occident ne lui conféra ses lettres de noblesse qu’au tournant des XIIe et XIIIe siècles.

Longtemps, la plupart des matières colorantes servant à obtenir la couleur bleue, comme l’indigo, le cobalt ou le lapis-lazuli, furent importées d’Orient, en même temps que les nombreux produits de luxe dans lesquels cette couleur se déployait avec faste. Porcelaines de Chine, précieux tissus du monde islamique, manuscrits remarquables portent en eux les mémoires d’une couleur hautement symbolique.

Ce livre-catalogue met en lumière les échanges commerciaux, artistiques et culturels que la fascination du bleu a suscités du IVe millénaire avant J.-C. à nos jours. Montrant que la perception de la couleur est un phénomène culturel, Les routes bleues entendent également analyser l’univers symbolique qui entoure le bleu à différentes époques et en différents lieux.